Où est passé mon carnet d’adresses ?

Quelques faits :une photos de livres dans une bibliothèque

  • Je suis abonné à un certain nombre de sites « sociaux » où je discute avec d’autres utilisateurs.
  • J’ai des contacts professionnels, personnels et associatifs par téléphone, mail, MSM, skype, gtalk, etc.
  • J’utilise un téléphone portable avec les numéros dedans.
  • J’envoie des lettres (si, si les vraies avec un timbre dessus !)
  • Je « twit » sur des sujets et d’autres.
  • Je pose des commentaires sur des sites et des blogs
  • Je discute sur seesmic avec des personnes aux quatre coins du monde.
  • Je suis des projets sur eWorld la plateforme collaborative de JCI.

Bref, vous voyez peut-être où je veux en finir : je n’ai plus de carnet d’adresses complet et cela commence à me poser un problème.

Si on revient un peu en arrière, disons il y a 15 ans, j’avais mon petit carnet papier avec tout dessus. Ensuite les mails sont arrivés dans ma vie et ce fameux carnet est devenu électronique, un petit fichier baladé d’ordinateurs en ordinateurs.

Aujourd’hui j’avoue que je n’arrive plus à centraliser tout mes contacts. Le bon concept est pourtant assez simple. Nous sommes « propriétaires » de nos coordonnées, ou du moins nous sommes les mieux placés pour les tenir à jours. Il faut donc que la personne « dans » mon carnet d’adresses puisse « y » modifier ses coordonnées. Il faut donc qu’elle y ait accès.  C’est évidement là que cela devient compliqué …

On peut dire que tous les réseaux sociaux apportent cette fonctionnalité, ainsi que les réseaux pro (Viadeo, Xing, LinkedIn, etc.), les agrégateurs (Plaxo, MyBlogLog, Ziki, etc.) mais évidement chacun de leur coté … Les initiatives d’identités numériques unifiées se montent peu à peu mais comme le prouve le parcours d’OpenSocial ou d’OpenID, il reste du chemin à faire. Les enjeux économiques sont énormes et, de notre propre point de vue la question reste : à qui allons nous confier notre identité numérique ? Un état, une entreprise, une organisation internationale (comme l’ONU ou l’ICANN) ?

Et encore, mes besoins sont assez modestes par rapport à ceux des entreprises qui doivent maintenant prendre en compte l’influence des réseaux sociaux dans leurs stratégies (clients, prospects ou influenceurs).

Bref, peut-être que le fameux web 3.0, réseau d’objets interconnectés, pourra me donner un moyen simple (mais multicanal) de communiquer avec la personne de mon choix

Reblog this post [with Zemanta]

7 thoughts on “Où est passé mon carnet d’adresses ?

  1. KT

    Alors là, Grégory, 100% d’accord avec toi !
    J’ai l’impression d’avoir des bouts de carnets d’adresses plus ou moins à jour un peu partout dans mon ordinateur : Facebook, Viadeo, LinkedIn, messages pro, mesages perso, etc.
    Le problème est que chacun de nos contacts utilise tel ou tel type d’outil, pas forcément les mêmes que nous évidemment (ça serait trop facile), et du coup rien qui soit universellement employé.
    Bon, si quelqu’un a un début de commencement de solution, je suis preneuse !

  2. Simon G

    Très bonne polémique que tu soulèves là 🙂

    Bien sur il serait tellement plus simple d’avoir une initiative universelle. Mais si ladite initiative est universelle cela implique que l’on est fiché … de partout . Bref pour la « vie privée » ce n’est pas si mal d’évoir des systèmes hétérogènes.

    Déja que google, suis toute nos recherches, nos mails, nos documents, nos chats, et désormais notre navigation (chrome) ….

    Leave us alone, I just want to have a breath.

    PS : j’ai rendez vous avez la JCE Mâconnaise demain 😉

  3. Grégory

    @simon Oui je suis d’accord avec toi sur le problème potentiel de fichage mais je dirai « on a rien sans rien » 😉
    C’est bien pour cela que le choix de l’entité responsable de ce système est critique. Je pense que le pire serait de se retrouver dans la situation présente avec l’ICANN ou un gouvernement se retrouve, de fait, gérant d’intérêts planétaires.
    Bonne chance à la JCE de Mâcon et profite des journées de formations des 4 et 5 octobre !

  4. Bastien

    Il n’y a pas forcement besoin d’un systeme central, il suffirait que tous se petit monde (facebook, ziki et autres cités précedement) mettent à disposition une forme d’export de donnée sous un format commun, et que de notre coté, nous disposition d’un outils pour les rassembler. Imaginons la mise à disposition sous forme de fichier XML, comme un flux rss, accompagné d’un outil, qui irais tout seul les cherchers et les mettre a jours ?

    Plus de souci de centralisation des données et de vie privé.

    Le seul soucis, c’est d’établir l’entente commune sur un export de donnée « universelle » avec une structure identique pour tous les parties … Pas gagné tous sa !

  5. Grégory

    @Bastien
    Si je comprends bien ton raisonnement, il faut quand même un « outil » pour rassembler tous ces flux XML ? Dans ce cas ton système central est là. S’il se trouve sous forme de logiciel sur ta machine tu as crée un super « carnet de profils ». Bon, pour la mobilité c’est un peu limite … Par contre c’est bon pour l’identification puisque à l’aide de tes différents mots de passe tu « agrèges » les informations de tes comptes. On ne peut cependant pas vraiment faire de l’authentification puisque rien de vérifie tes coordonnées.
    Si tu mets ton outils en ligne, tu retombes dans le problème de la gestion de ton identité …
    Pour l’authentification, je me pose la question de l’utilisation du « peer to peer social » : moi je dis que toi tu es bien celui que tu prétends être, toi tu dis qui lui est bien celui qu’il prétend être, etc. C’est un peu le système des recommandations. Suivant le nombre de recommandation il est possible d’avoir plus ou moins confiance dans un profil. C’est de l’authentification statistique !

  6. Pascal Minguet

    J’arrive un peu tard. Mais je suis tout à fait d’accord avec Bastien. Nous pourrions ainsi agréger nos données et voilà…. C’est pas complexe techniquement, mais comme chacun, dans son business model, veut générer du trafic sur son site… dur dur….

    Comme tous je suis dans la même panade, j’en ai des morceaux partout, le jour ou j’ai pas d’Internet je suis nu comme un verre (le verre est même vide). Alors j’ai mon carnet d’adresse sur mon vieux téléphone (allusion facile) qui fait téléphone, que je sauvegarde une fois par mois sur mon pc. Mais y a pas tout est c’est très archaïque. Et puis moi, j’aime bien les cartes de visite aussi, çà vieux machin, mais qu’est ce que c’est bien.

  7. Aubin

    Salut à tous,

    Voila le jour pour moi de poser mon premier commentaire sur ce blog, en espérant qu’il vous plaise.

    Je pense que chacun des sites que vous citez possède une API qui permet l’extraction de donnée sous forme XML ou CSV. Un petit malin qui a du temps devant lui proposera un jour sur un site de traiter l’ensemble des fichiers XML et de les regrouper dans un fichier excel que vous pourrez ensuite télécharger.

    En PHP, traiter un fichier XML ou CSV prend 10lignes grâce à des fonctions bien huilée, donc cette fonctionnalité apparaitra très bientôt sur Internet.

    Notre carnet d’adresse sera bientôt de retour !

    En attendant, voici deux liens pouvant être intéréssant. Pour envoyer vos contacts facebook sur votre mobile : http://hacknmod.com/hack/transfer-all-your-facebook-contacts-to-your-cell/ (cette page utilise l’API de facebook ce qui me renforce dans mon idée que l’ensemble des donnée est facilement récupérable sur un même site)

    Pour le second lien, il s’agit d’une discution autour de ce sujet : http://www.webrankinfo.com/forums/viewtopic_91984.htm

    En espérant que mon commentaire fut plaisant.

    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.