Etude websence Web2.0@Work ou le 2.0 en entreprises

Encore une étude sur l’utilisation et la perception des outils 2.0 dans les entreprises ! Et oui mais celle-ci, faite par Dynamic Markets pour Websence, a une caractéristique qui me plait beaucoup, elle nous donne une vision géographique des choses en différentiant les zones Europe, Asie et Amérique du nord.

Même si l’enquête porte assez fortement sur la sécurité liée à l’informatique et, justement, à l’usage des outils web2.0, je m’intéresse dans la suite plutôt aux perceptions autours de ces outils.
Avant d’entrer dans les détails, je vous précise simplement que l’étude porte sur les entreprises de plus de 250 personnes donc pas de PME au sens européen du terme.

Les points remarquables :

  • L’Asie et l’Europe considèrent le 2.0 comme plus nécessaire aux affaires que l’Amérique du nord. C’est intéressant pour nous, européens, qui pensons que le vent vient toujours des USA.
  • L’Asie est dans le contrôle, l’Europe dans le laisser faire ! Et en comparaison, les personnels d’Asie sont plus enclins à tenter de passer outre les protections…
  • 86% des DSI ressentent une pression pour mettre en place un accès à un outil « 2.0 ». Cette pression peut provenir de différente directions (en particulier la communication et le marketing, je laisse l’IT de coté). Mais seulement une entreprise sur deux considère ces outils comme stratégiques pour le business.

Qu’est que cela m’inspire? Que l’usage « participatif » ou « collaboratif » qui émerge avec les outils du web 2.0 n’est pas forcement compris par toutes les structures de l’entreprise ! Il est clair qu’une entreprise sur deux dans cette étude, ou plutôt une DSI sur deux, n’envisage pas les possibilités offertes par ces outils. Et pourtant les gens en « contact » avec l’extérieur pour faire passer l’image de l’entreprise (communication et marketing) sont en demande ! Peut-on résumer cela à un manque de communication entre direction ? Est-ce simplement une absence de la DSI dans la prise de décisions stratégiques? Ou bien est-ce un simple désintérêt de la DG (direction générale) ? Je serais enclins à pencher pour la dernière hypothèse, mais j’attends vos différents avis !

Tagged on: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.