Let’s go to Laval Virtual 2019 : from the office to the field!

C’est avec un grand plaisir de j’animerai cette année une fois de plus une partie des conférences de l’édition 2019 de Laval Virtual. Cette année, nous avons choisi de modifier plusieurs choses dans le cycle de ces conférences. En voici les grands traits et les questions de fond qui vont se poser dans les différents domaines.

Laval Virtual 2019

Cette année tous les cycles de conférences de Laval Virtual ont été construits ensemble pour être plus cohérents. L’événement grandit, devient véritablement internationale (30 à 40% des visiteurs non francophones) et se doit donc de tenir sa place de premier rendez-vous européen des technologies immersives et des usages avec plus de 10000 visiteurs professionnels. Toutes les interventions se tiendront en anglais et, vous l’avez remarqué, les conférences ne sont accessibles qu’avec un «full pass». Elles se tiendront de plus dans un lieu distinct du salon, un endroit plus calme où l’objectif est de répondre à des questions et résoudre des problèmes concrets.

Table Ronde Laval Virtual 2014

J’insiste sur le fait que Laval Virtual est le salon des technologies immersives ET de leurs usages depuis des années. C’est pourquoi les 3 cycles de conférences (VRticals, TransVRsals et ConVRgence) se concentrent cette année sur des cas d’utilisations encore plus concrets. Il n’est plus temps de convaincre de l’utilité et de la rentabilité des technologies immersives, les ROI peuvent aujourd’hui se mesurer dans presque tous les domaines. L’urgence, pour les organisateurs, est d’apporter des bonnes pratiques pour faciliter l’intégration de ces technologies, en particulier dans les PME et PMI.

J’animerai la partie VRticals qui cette année sera concentrée sur 5 domaines : La défense, la santé, la construction, l’industrie et le retail. Sans entrer trop dans les détails de ces sessions, voici les points qui ont retenu l’attention des participants aux différents panels (je vous invite à consulter le programme pour avoir le détail des présentations).

La défense

La défense est un domaine très large aux usages potentiels particulièrement vastes. L’année dernière nous avions beaucoup parlé de la partie militaire et des combattants. Cette année, nous nous intéresseront également aux usages plus « civils » et à l’ingénierie. Cela nous permettra de mettre en lumière les spécificités du domaine et donc les potentiels usages venus des autres secteurs. De cette manière nous essaieront de comprendre si des « bonnes pratiques » sont nécessaires aux entreprises pour explorer ce marché. Nous parlerons également des aspects « éthiques » de ce domaine que ne peuvent pas être mis sous le tapis quelque soit la taille de l’entreprise.

La santé

La santé est également un domaine très large où les technologies immersives montrent des utilisations stupéfiantes ! Nous reviendrons en particulier sur la formation de professionnels du domaine qui est véritablement révolutionnés par la RV et la RA. Le domaine de la santé mentale et, en particulier, les possibilités de thérapies liées aux technologies immersives seront également mis en avant. En effet, au-delà des pathologies classiques connues et traitées en médecine, on note une montée globale de l’anxiété sociale ces dernières années. La XR peut-elle nous aider à être mieux dans notre peau ?

Construction et Architecture

Pour la session construction, que nous avons choisi de lier à l’architecture, nous porterons notre attention sur les usages les plus remarquables et, évidemment, sur le BIM. Les différents acteurs du domaine sont-ils tous à la même maturité ? Un domaine pousse-t-il les autres ? On reste avec l’impression que la diversité des acteurs et des besoins rend particulièrement difficile l’adoption d’usages et de technologies communes. La construction va-t-elle s’ « industrialiser » ?

Industrie 4.0

Nous parlerons une nouvelle fois de l’industrie ou plutôt des industries pour savoir où nous en sommes de leur transformation, de leur digitalisation. Nous nous attarderons également sur les points de blocage actuels car c’est en les supprimant que le plein potentiel des technologies immersive pourra être atteint. Voilà 20 ans que nous parlons d’industries à Laval Virtual et même si les choses avancent, tous les problèmes ne sont pas réglés. Nous aborderons également la notion de gestion des risques, un domaine impacté par la RA et la RV qui peuvent être utilisées pour la prévention. Mais ces technologies apportent elle même leur propres risques (à découvrir sur la session)!

Retail (Commerce)

Le dernier sujet des sessions VRticals sera celui du commerce. Lui aussi revient régulièrement à la une ! Nous nous intéresserons aux réels besoins des consommateurs aujourd’hui et leur maturité dans l’usage des outils technologiques. Evidemment, nous avons depuis quelques années des exemples réussis d’utilisations des technologies immersives mais il ne me semble pas voir venir des usages généralisés. Est-ce que les géants du numériques vont faire avancer les choses ? Est-ce qu’à la fin c’est Amazon qui gagne toujours 🙂

Bref, comme vous pouvez le voir le programme est particulièrement riche cette année, et je ne vous ai pas parlé des sessions TransVRsals et des rencontres Industries/Recherche de ConVRgence !

Rendez-vous demain pour le premier jour de Laval Virtual 2019 (et utilisez les codes de réductions de RA’pro).

@HCSPharma CDO / Augmented Reality Evangelist @ar_fr / PhD Astrophysics, #frenchtech, @HootsuiteFR Ambassador Curious about life & #digital usage
Posts created 227

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut