VISTA : 4 mois après

Windows Vista

Je viens de terminer mon test de Windows VISTA dans des conditions d’utilisations « professionnelles ». Rien d’extraordinaire la dedans, j’utilise principalement de la bureautique, des navigateurs, des petites applications pour faciliter la gestion d’un réseau informatique et des scripts. J’ai préféré ne pas tester les logiciels « métiers » médicaux et médicaux-technique qui posent déjà des problèmes pour fonctionner avec Windows XP. Mon but est donc plutôt d’ordre fonctionnel et pratique.

Pour être original je vais commencer par la conclusion, ou plutôt sa conséquence : je suis revenu à un Windows XP Pro classique. Pourquoi ? Soyons clairs d’emblée, la raison n’est pas matérielle. J’ai mené ces tests sur un ordinateur portable récent (un nc6320 de HP) avec 2Go de mémoire, ce qui me donne un « indice vista » de 3,6. C’est suffisant pour utiliser l’ensemble des fonctionnalités sans pénalité.

Je ne suis pas vraiment plus déçu de cet OS, en fait je ne lui ai rien trouvé d’extraordinaire. L’ergonomie est meilleur que XP bien sur mais cela n’est pas aussi significatif que Microsoft le laisse entendre (je raisonne toujours dans une utilisation pro). Les fonctionnalités d’Aero sont amusantes au début mais il est facile de s’en passer. La seule réelle innovation est la visualisation « live » des fenêtres réduites qui fait gagner du temps.

Windows XP

Coté négatif, les logiciels ne sont pas prés dans leur grande majorité, surtout pour les petits machins que j’utilise quotidiennement. J’ai noté aussi des petits temps de latence, de quelques secondes, pendant lesquelles vous avez une application qui « ne réponds pas ». Ce n’est pas vraiment un bug mais à la longue cela devient fatiguant. Le système de mise en veille ne semble pas vraiment au point, en tout cas pour moi qui connecte en permanence de nombreux lecteurs réseaux, avec des sauvegardes automatiques dessus. Au réveil de l’ordinateur, j’ai à peu prés une chance sur deux de me trouver avec une erreur (ce qui m’a mis un beau bordel dans mes archives .pst !) qui ne se résout complètement qu’après un reboot des plus classique.

Bref, sans entrer plus loin dans les détails, je ne suis pas convaincu par VISTA en environnement professionnel, pas encore. Peut-être que les fonctionnalités d’indexation des lecteurs réseaux (prévu avec des serveurs 2008) me fera changer d’avis, et peut-être pas. Il reste, je pense, pas mal de choses à corriger pour que cette OS perdre ces problèmes de jeunesse est soit vraiment stable. Si on prends l’exemple de XP et qu’on définisse le SP2 comme « vrai solution stable », cela nous laisse quelques années pour penser à la migration de nos différentes applications sous VISTA.

PS : Un article intéressant sur Futura Sciences.

Tagged on: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.