Identité numérique : technique et usage

Nous sommes tous d’accord pour dire que le développement des réseaux sociaux ces deux dernières années a (va?) profondément modifié le rapport des gens à l’ « Internet » et à ces acteurs. Viadeo, Facebook et autres LinkedIn sont peut être des effets de mode mais les principes d’échanges qu’ils soutendent sont pérennes.

Dans ces conditions, comment ne pas se poser la question de notre identité numérique et, corolaire, de nos moyens d’authentifications dans ce monde virtuel. Deux articles récents permettent d’y voir un peu plus clair :

  • Identité numérique : trois approches et beaucoup de projets en concurrence permet de faire le point sur les principales méthodes d’authentifications d’aujourd’hui et des enjeux autour. après des débuts un peu orageux, il semblerait que la réalité économique favorise le concept OpenID. Les acteurs majeurs sont en passe de l’adopter et même de l’étendre aux profils des réseaux sociaux (initiative OpenSocial de Google par exemple ou Dataportability). Evidemment quand il s’agit d’ouvrir concrètement sa base de données utilisateurs, les négociations deviennent un peu plus dures puisque c’est encore le « nombre de comptes ouverts » qui permet de comparer un réseau à un autre. Du coté des utilisateurs justement, les réticences à voir les informations se balader sans contrôle sont aussi présentes.
  • Le design de la visibilité : un essai de typologie du web 2.0 de Dominique Cardon est une approche sociologique des « plateformes relationnelles » (j’aime bien ce terme!) du web 2.0, et la source d’un vrai questionnement sur le fameux « Mais pourquoi je suis là dedans moi? ». Il n’est pas simple de résumer cet article, c’est pour cela que je vous invite à le lire complètement.

Pour terminer sur une note pragmatique, ne vous imaginez pas que tout cela soit de la pure introspection. En effet, cette nouvelle façon de communiquer intéresse au plus haut point les publicitaire et les gens du marketing. Jettez donc un oeil sur les blogs: nouvel eldorado de la communication pour en être convaincu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.