Sécurité 2.0 ?

Aujourd’hui où l’intelligence économique est au cœur de la préoccupation des entreprises je me pose la question des informations diffusées pour tous les « média 2.0 ». En effet, dans la plupart des réseaux que je fréquente il y a toujours un espace pour la fonction ou le poste que l’on occupe, et donc pour l’entreprise. Il y a certainement des personnes spécialisées dans la recherche d’informations au cœur de ces réseaux, qui peuvent assez facilement dresser des cartographies d’entreprises avec qui occupe quelle position et a quels intérêts. Je ne doute pas non plus qu’avec un peu de travail il doit possible de tracer les orientations stratégiques.

Dans ce cas, la protection des informations est-elle prise en compte par les sociétés ? On ne parle plus là de sécuriser son système d’information, intra ou extra net, mais bien de « contrôler » ou plutôt de gérer l’ensemble des informations diffusées par ses salariés (clients, fournisseurs, etc.) au travers de réseaux sociaux. Les utilisations de ces réseaux étant à la limite du professionnel et du privé, la difficulté parait immense.

Cette sécurisation est différente des techniques marketing pour contrôler, amplifier, dégonfler ou engendrer nos fameux buzz autours des marques ou des produits en tout genre. Cependant, les techniques utilisées ne se recoupent-elle pas? En effet, on se retrouve plus dans la traque est l’influence que dans le contrôle directe (et oui toujours la vie privée). Décidément, nos fameux usages 2.0 entrainent encore l’apparition de métiers, de rôles un peu étranges dans nos « vieilles » organisations.

Je peux imaginer que si les entreprises montent des intra(extra)nets qui deviennent réellement coopératifs et donc qui ressemble de plus en plus aux outils privés, la confusion des genres sera encore plus grandes.

PS : Voici deux liens intéressants portant sur les liens entre les blogs des salariés et leur entreprises :

0 thoughts on “Sécurité 2.0 ?

  1. Muriel V

    Bonjour Greg

    merci pour ta réflexion très pertinente. Je pense a priori que la première sécurisation se fait hors ligne: il s’agit de faire signer à ses collaborateurs et employés une clause de confidentialité qui les empêche de divulguer quelque information sur leur travail. C’est ce que la compagnie aérienne low cost Ryanair fait avec tous ses employés. Mais évidemment ton propos évoque le contrôle en ligne.

    Au fait, merci aussi pour le rétrolien. Je te suggère cependant de le faire à partir de Ecrirepourleweb.com.

    http://www.ecrirepourleweb.com/blogging/les-blogs-de-salaries

    En effet, le blog sous WordPress a cessé depuis pas mal de temps. L’aventure continue sur le nom de domaine dédié.

    Au plaisir de te lire encore,

    Muriel

  2. gmaubon Post author

    Bonjour Muriel et merci pour le commentaire. J’ai fait la correction pour le lien.

    Bravo pour ton blog, je le suis régulièrement et j’y trouve des choses vraiment intéressantes ! et j’essaye de les appliquer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.