Informations en kit pour débats en pièces ?


Image via Wikipedia

Je viens de lire l’excellent article de Sibylle Laurent sur l’évolution du lecteur 2.0 (sur le site du nouvel Obs). La mise en perspective sur la décennie 2000-2010 nous permets de comprendre à quel point nos habitudes ont évolué sur une durée si faible. Je retiens en particulier la notion de « journal en kit » qui me pose des questions sur notre capacité commune à engager des débats de société.

On le sait, aujourd’hui les sources d’informations sont nombreuses et il peut être compliqué de savoir où et quoi chercher. Et même ensuite, la qualité des informations, leur pertinence et leur véracité peut être encore douteuses. Nous construisons donc nos propres réseaux d’informations. Évidement, j’ai tendance à me renseigner sur les sujets qui m’intéressent, en laissant les autres de coté.

Je suis peut etre un peu pessimiste mais je me demande si nous aurons encore l’occasion de discuter autour des grands sujets de société si chacun s’intéresse à ces propres centres d’intérêts.  Evidement on peut penser à l’effet inverse où les gens ayant des intérets communs s’exprimeront dans de grandes agora virtuelle. Mais, dans ce cas, pour quels effets ?

Cela rejoint toutes les discussions actuelles sur la vie politique (au premier sens du terme) et le « 2.0 ». Tout le monde peut s’exprimer mais qui le fait en pratique ? Est-ce que le lecteur « bavard » sera aussi un lecteur actif ?

Qu’en pensez-vous ? Sera-t-il plus simple dans 5 ans de trancher des questions impliquant notre société toute entière ? Comment nos hommes politiques vont-ils accepter cette prise de pouvoir ?

Powered by ScribeFire.

Tagged on: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.