2010 : l’année du choix ?

img23Rassurez-vous je ne vais pas vous faire de pronostics sur les évolutions technologiques ou d’usages pour l’année qui vient. Vous en trouverez des tas sur Internet et la plupart sont bien plus au courant que moi !

Je m’interroge juste sur deux tendances de fond qui vont encore se renforcer cette année. D’un côté nous voyons l’accroissement du débit internet moyen pour le particulier. Malgré la guerre ouverte entre France Télécom et les autres opérateurs, la fibre, la 4G et les autres technologies sont en passe de nous donner des débits symétriques de plusieurs dizaines ou centaines de Mo/s. D’un autre côté, de nombreuses contraintes se mettent en place pour limiter les échanges sur le réseau. Vous connaissez déjà HADOPI et sa sœur LOPPSI, auxquelles il faut ajouter les discussions actuelles autours de la lutte contre la contrefaçon (ACTA).

Je n’ai pas vraiment l’impression que les proposions en termes de contenu « légal » avancent. Après l’Artcamp de Dijon, j’ai même l’étrange sensation que les professionnels du domaine sont très forts pour maintenir un statu quo qui donnera le dernier mot aux entreprises les plus grosses. J’imagine que la plupart des « producteurs de contenu » auront à en pâtir.

Et nous la dedans, « consommateurs actifs » adeptes du web 2.0 pour donner notre opinion, quelle voie allons-nous choisir pour 2010 ? Je suis convaincu que l’ère de la consommation de masse des produits culturels est derrière nous. Le CD est mort et le concept d’ « album » en musique probablement aussi. Les films vont devoir nous convaincre d’aller les voir dans un cinéma à plus de 10€ la place. Les livres vont s’adapter au format électronique et en particulier nous mettre en contact plus direct avec l’auteur. Les exemples d’évolutions sont nombreux !

Pour être plus direct : allons-nous accepter de payer un contenu qui nous arrive de plus en plus rapidement et directement ? C’est de ce choix, notre choix, que se fera l’avenir du net … Encore faut-il que nous le fassions 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.