Un article de plus sur Google +, le mien…

Je vous rassure tout de suite, je ne vais pas vous vanter sur 4 pages les superbes avancées de Google + dans le domaine des réseaux sociaux … D’autres ont fait cela bien avant moi, je vous invite à les lire ! Je vous propose juste quelques impressions générales sur mes premiers moments d’utilisation.

Les cercles sont les premiers éléments qui sautent aux yeux. Ils permettent assez facilement de classifier ses contacts pour diffuser la bonne information aux bonnes personnes. D’après de nombreux articles, ces cercles permettraient de mieux gérer les données personnelles par rapport à Facebook. Pour ma part, je commence à me rendre compte que la gestion des cercles n’est pas si simple que cela ! D’autant plus que, contrairement à Facebook, ces listes de personnes ont un double usage. Elles servent à la fois à limiter la diffusion de vos informations et à filtrer le contenu que les gens publient. Il faut donc penser ces cercles avec ce double usage … Ou faire deux ensembles de cercles !

La gestion la plus rentable me semble être la création de cercles concentriques en fonction des groupes, mais attention G+ ne propose pas encore d’inclure un cercle dans un autre cercle. Bref, de ce coté, l’apparente simplicité me semble cacher une vraie complexité d’organisation de ces cercles. Et surtout, rien qui ne puisse être fait avec les listes Facebook pour la limitation de diffusion, ou alors je suis passé à coté d’une fonctionnalité magique ? Tiens les équipes de Facebook s’amusent d’ailleurs à reproduire les cercles 😉

Je ne m’étendrai pas sur les qualités respectives des deux géants Google et Facebook à protéger nos données personnelles. Google est une entreprise avec un passé, une plus grande expérience et elle sait donc les manier avec plus de précautions. Il faut juste se souvenir que pour Google, nos profils et nos données sont ‘simplement’ la matière première pour faire fonctionner son business principal, la vente de mots. Facebook à une approche différente et, pour cette raison, ‘semble’ plus enclin à ne pas protéger nos données.

Une application vraiment surprenante de simplicité sur G+ est la notion de « bulles ». Cette application entre gtalk et Skype vous permet de créer rapidement une salle de webconférence avec les personnes que vous voulez ! C’est vraiment facile d’accès et permet une interaction en live avec les membres d’un de vos cercles. Très pratique, surtout en utilisant en parallèle les Google Docs ! J’y vois une utilisation rapide et immédiate pour les petites entreprises ou petites équipes.

Continuons sur le terrain des applications liées. Google est le champion incontesté pour la mise à disposition de ces « petites » applications gratuites, qui peuvent ce rendre rapidement indispensables. C’est évidement grâce à l’intégration progressive de ces applications que G+ va prendre sa vraie valeur. Certains disent même que l’ensemble du projet G+ est une façon pour Google d’uniformiser tout cela. Je ne suis pas loin de penser la même chose à la nuance prés que, pour, plutôt une action pour donner un sens au « profil » Google des utilisateurs. Jusqu’à maintenant, il nous servait à plein de choses mais son unité en tant que tel n’était pas évidente. Intégration, intégration ….

Bref, il y a plein de chose à découvrir dans G+ et j’en suis pour le moment assez content. Par contre je me demande si « un réseau de plus » c’est la meilleure solution pour Google ? Peut être un mécanisme de type  mashup social serait le bienvenu, pour être présent partout, pour pouvoir communiquer avec l’ensemble de ses contacts ? Je m’interoge aussi sur la place des entreprises sur G+. Allons-nous voir arriver des pages à la FB ? Pas sur, le réseau n’en tirerait pas un vrai bénéfice.

To be continued …

3 thoughts on “Un article de plus sur Google +, le mien…

  1. Fabienne

    L’avantage de Google+ réside en effet dans les cercles qu’il permet de créer. Je partage cependant votre opinion sur la complexité du système. J’aurai tendance à créer des cercles pour classer mes contacts du mieux possible, un peu comme les listes Twitter. Du coup je multiplie les cercles, au risque de m’y perdre…

  2. gregory

    Merci de votre commentaire Fabienne.

    Après une semaine d’utilisation et plus de 200 personnes à ranger dans des cercles, l’effet nouveauté est passé 🙂 J’ai toujours aussi fatiguant de bien classer ces contacts (en liste, cercles ou autres dénominations).

    Pas contre je suis de plus en plus séduits par l’intégration des outils Google … est-ce un mal ou un bien, c’est une autre histoire !

  3. Pingback: Google + Versus Facebook: qui sera le grand gagnant 2012 ? |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.