Pensez les hashtag pour les réseaux sociaux

Mardi dernier s’est déroulée la rencontre hebdomadaire de la Hootsuite University sur le thème des hashtags et de leur importance dans la communication digitale actuelle. Je vous propose un petit résumé de notre conversation avec un #storify plus complet à la suite.

Les usages

like-2-hashtag-serie-c-1_lLes personnes de la rencontre sont unanimes, aujourd’hui l’usage des hashtags est obligatoire dans une campagne digitale. Ils servent à toucher des populations spécifiques (#dev, #geek), territorialiser (#paris), s’inscrire dans un événement (#arparis,  #wwdc), s’inscrire dans une conversation (#hsuchat), simplifier les recherches des internautes (#apple) bref à contextualiser les informations.

L’importance des hashtags devient encore plus crucial quand les campagnes de communication et les conversations sont menées sur plusieurs canaux simultanément. Ils sont alors le fil rouge qui donne de l’homogénéité à l’ensemble.

« Good use is cross-platform campaigning with unique hashtags that identify with your brand » @Rob1One

Cette identité permets également à l’annonceur de suivre la propagation virale de sa campagne et d’en estimer en temps réel les effets.

En prenant le sujet du coté de la veille, il devient aussi possible de suivre les actions des concurrents dans certains domaines ou observer les « générations spontanées » pour s’en servir.

La pratique ou comment choisir un « bon » hashtag

Le problème devient plus compliqué quand on en arrive à choisir le hashtag d’une campagne.

« Finding one that’s short, isn’t already in unrelated use, and most importantly makes sense/is appropriate » @lizzmoffat

Il doit être unique, ou au moins être peu utilisé pour éviter le bruit et la confusion. On voit mal aujourd’hui un annonceur utiliser un nom commun. Il doit cependant être en lien avec l’objet de la campagne et illustrer rapidement le contexte. Faites une recherche sur l’usage de #aceuxqui, lié à la campagne nationale des CCI pour la promotion des entreprises. Le contexte et l’objectif sont clairement compréhensibles. Le hashtag doit également être suffisamment court car il sera dans tous les messages. Impossible de figer 50% des 140 caractères de Twitter à chaque message ! La dernière chose à prendre en compte est la double compréhension … En effet, #passimpledelire un hashtag composé de plusieurs mots, surtout si on peut couper à plusieurs endroits. Je vous laisse comprendre l’exemple donné ci-dessous à propos du lancement d’un album de la chanteuse Susan Boyle

« Anything that can be read wrong when used without spaces. #susanalbumparty comes to mind. » @lizzmoffat

En conclusion, choisir un hashtag devient aujourd’hui une partie importante d’une campagne de communication, ne l’abordez pas juste avant de lancer le premier tweet !

Retrouvez-vous ci-dessous une partie de échanges de la rencontre et n’oubliez pas de nous suivre tous les mardis à 20h !

Photo credit: misspixels / Foter.com / CC BY-NC-ND


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.