Internet mobile ? Oui mais pas encore !

Nous sommes tous convaincus (je pense) que les futurs usages de l’Internet passeront par la mobilité. Or aujourd’hui si je veux continuer à surfer en déplacement, j’ai encore peu de choix.

Internet à travers un téléphone

Je peux utiliser mon ordinateur portable avec une connexion Wifi ou GSM. Les hotspots se multiplient comme, par exemple avec l’initiative FON, mais il vaut mieux être dans les grandes villes quand même. Et puis je ne comprends toujours pas les hôtels (gares, aéroports) qui proposent toujours la connexion payante, est-ce que vraiment ils font un chiffre d’affaire dessus. J’ai toujours le cas d’un hôtel à 400$ la nuit qui propose en supplément l’internet pour 15$ la journée … Ce serait peut être plus simple d’intégrer le tout non ? L’utilisation d’un téléphone GSM ou d’une carte SIM dans l’ordinateur rend la connexion plus simple car le périmètre devient important mais au pris du débit. Et puis les tarifs des forfaits data … Cette solution a été boostée par l’arrivée des netbooks qui permettent au moins de transporter facilement son matériel. Par contre, sur le front des tarifs ou des technologies qui permettront des zones de connexions étendues (Wimax), c’est plutôt le calme plat.

La connexion à partir de téléphone portable est la méthode qui monte en ce moment du fait du nombre de cellulaires dans le monde, des technologies qui se greffent dessus (Wifi et OS proche de celui des ordinateurs) et, évidement, de l’arrivée du fameux Iphone. Ce dernier à grandement participer à « démocratiser » cette approche mobile. Je n’oublie cependant pas le blackberry des hommes d’affaires qui a ouvert la voie depuis des années mais qui manquait cruellement de la touche « people » du Iphone 😉 On retrouve cependant ici les mêmes limitations que précédemment sur le périmètre d’utilisation et les tarifs des forfaits data … Et puis il faut reconnaitre que, pour le moment, l’Internet n’est pas vraiment adapté à un écran format Post-It, ni à une utilisation sans clavier ! Bref, l’ergonomie de la navigation et des outils est encore à améliorer.

L'accés au réseau par le jeux est-il l'avenir ?

Aujourd’hui, il y a peut être une 3ème voie qui se dessine avec la présentation de Nintendo de sa DSi. Nous avons là une console de jeux ciblant toutes les classes d’âge avec les fonctionnalités complètes (photo, vidéo, micro, wifi, etc.) d’ « objet communiquant ». Ce n’est pas encore un téléphone mais bon Internet + un micro + deux enceintes : n’est ce pas la même chose ? D’accord, malgré les explications de Nintendo, les caractéristiques techniques de la bête sont un peu ridicules en regard des technologies actuelles, en particulier le capteur de 300000 pixels (tiens ca existe encore ?). Je prends le pari que la DSi2 ne va pas tarder avec quelques millions de pixels de plus ! Ca ne vous rappelle pas un certain eee

A l’heure où l’Iphone lorgne de plus en plus vers les jeux, c’est intéressant de voir venir une console qui lorgne, elle, vers l’Internet. Peut être allons nous vraiment dans les 2 ou 3 ans vers une machine portable qui va intégrer toutes les fonctionnalités courantes et qui aura même la possibilité d’en apprendre d’autres (paiement sans contact, ouverture de porte, télécommande universelle, etc.)

Si vous avez des idées, je vous invite à les exprimer sur le site wepc.com d’Intel et d’Asus.

Reblog this post [with Zemanta]

0 thoughts on “Internet mobile ? Oui mais pas encore !

  1. Seb

    Je ne connais pas du tout l’univers des consoles de jeux, mais si la solution à l’internet mobile vient de là, pourquoi pas, car comme toi, je ne trouve pas de solution satisfaisante en mobilité.
    J’ai à peu près eu tout l’attirail pour surfer en mobilité, et je dois dire que je me suis souvent rabattu sur les web café. Merci à eux, d’ailleurs.

  2. laure dessaux

    Salut Grégory et merci pour cette réflexion : décrivez le PC de vos rêves…

    Ben oui, il est clair que le PC des rêves de tous, c’est un appareil qui se connecte tout seul et partout, que l’on peut glisser dans son sac à main mais qui nous offre quand même une bonne lisibilité une fois sur le net. Un outil qui resterai abordable niveau prix et si c’est un outil nomade, avec une bonne batterie.
    Et si en plus il était fabriqué selon des normes de développement durable, avec des matériaux recyclables et économiques en dépenses d’énergie…
    oui, oui, dans mes rêves… mais n’était-ce pas ça la question ? 😉

    Le présent : c’est déjà un semblant de couverture universelle.
    Le futur : Oui, c’est la mobilité… 2.0

  3. KT

    Salut Grégory (et tous),
    L’iPhone n’est pas une solution totalement miracle (tu vois que je peux être objective ;-D) car si la taille de l’écran est suffisante pour gérer ses mails, elle ne l’est pas quand il s’agit de surfer réellement correctement sur le net.
    Je l’utilise pour ma part en simple dépannage, par exemple en déplacement dans des endroits où je ne peux pas disposer d’une connexion sur écran.
    Quant aux spots wi-fi, je ne les utilise plus depuis que l’on m’a dit que cela pouvait servir d’entrée à des pirates (est-ce exact d’ailleurs ?)
    Je crois davantage dans les clefs 3G+ que dans les consoles de jeux, mais peut-être est-ce simplement en raison de mes usages personnels ?
    En tous cas, merci pour cet article informatif !
    Bises

  4. Pingback: Les objets communiquent … doucement » Blog ‘ Of ‘ Greg - le BOG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.