De 2023 à 2024 une histoire de continuité pour la réalité augmentée

Les fins d’années étant propices aux bilans, pourquoi ne pas en faire un ici ? L’année 2023 fut riche en actualité pour la réalité augmentée avec en particulier l’arrivée d’Apple dans le domaine de la XR et la confirmation de la maitrise de Meta. Faisons donc ensemble un tour sur l’ensemble de 2023 pour ensuite envisager quelques pistes pour 2024. Alors attention, je ne prétends pas être exhaustif sur les actualités, ni même objectif ! Si vous pensez que j’ai raté des étapes importantes, n’hésitez pas à me le dire en commentaires.

Les actualités de la réalité augmentée en 2023

2023 a été une année active pour la réalité augmentée avec environ 380 actualités relayées dans la veille de RA’pro (que vous pouvez retrouver ici sous forme mensuelle). Nous en avons sélectionné 27 comme particulièrement intéressantes et nous vous avons demandé votre avis, les résultats sont disponibles dans cet article.

Apple Vision Pro

Indéniablement, l’arrivée d’Apple sur le marché de la XR avec son casque Vision Pro est un des moments les plus notables de l’année. Vous trouverez dans cette série d’articles des détails à la fois sur le casque et son écosystème. Il y a encore beaucoup de questions qui se posent autour de ce casque et j’avoue être très partagé sur son potentiel succès. La mise en avant du terme “spatial computing” est pour moi un gros point de vigilance. Éprouver le besoin de réinventer un terme pour mettre en avant son produit (comme l’a fait Microsoft avec la réalité mixte à la sortie de Hololens) est le signe qu’il n’est pas si différent de ce qui existe sur le marché. Est-ce que la marque Apple est suffisante pour assurer son succès ? Nous le verrons dans les 6 mois à venir. Mais nous pouvons au moins donner crédit à Apple d’avoir (re)mis en avant le secteur de la XR 🙂

Ray-Ban 2 (Meta)

Autre actualité importante, la présentation du Quest 3 et des Ray-Ban 2 à la Meta Connect 2023. Le casque est d’une excellente facture, très abordable et clairement fait pour de la réalité augmentée grâce à la reconstruction propre de l’environnement. Évidement, ce n’est pas aussi simple et léger que des lunettes et il n’est pas envisageable de l’utiliser « dans la vie de tous les jours ». En condition de travail cependant, il bouscule clairement ses concurrents et, pour ma part, je l’imagine très bien prendre des parts de marché aux lunettes de réalité augmentée. Parlons des lunettes Ray-Ban 2 justement. C’est pour moi, la vraie révélation de Meta. Elles sont encore très basiques, sans écran et avec une interactivité limitée. MAIS, elles sont portables, légère et embarquent des fonctions d’assistance (IA) qui vont se développer dans les mois qui viennent. Elles sont déjà capables de reconnaitre l’environnement de l’utilisateur. De là à passer à l’étape de conseil et de guidage, il n’y a qu’un pas. Je suis impatient de voir arriver les Ray-Ban 3 !

De son côté, Google à plutôt reculer dans le domaine de la RA en 2023. Entre la fin des Google Glass Enterprise, l’abandon du programme Iris (suite au rachat de l’entreprise North) et le départ de Mark Lucovsky il est difficile de comprendre la stratégie de l’entreprise. Plusieurs articles évoquent la volonté de créer une version d’Android dédiée à la XR (peut être en lien avec Samsung) mais cela reste très vague. Qualcomm s’est positionné en 2023 comme l’incontournable de la XR avec la consolidation de son écosystème Snapdragon Spaces. Les puces XR2 Gen2 et AR1 Gen1 sont partout et cela risque de prendre un peu de temps pour un concurrent qui voudraient changer les choses.

Dans les actualités qui sont passées plus inaperçues, mais qui sont importantes à mes yeux :

Les articles publiés sur ce site

Je me suis concentré en 2023 sur des articles de « bonnes pratiques » dans la réalisation d’expériences de réalité augmentée. J’essaye de garder une vision toujours très concrète de la réalité augmentée à la fois dans son utilité (en lien avec les besoins de l’entreprise) et ses contraintes.

Au risque de me répéter, l’innovation en XR ou dans d’autres domaines est un moyen et pas une fin. Pour fonctionner, elle doit être orientée vers des objectifs concrets. En réalité augmentée, il y en a des tas possibles et documentés comme, par exemple, dans le commerce. Construire une application de RA nécessite de se poser les bonnes questions dès le départ et suivre certaines bonnes pratiques qui sont classiques dans la conduite de projets numériques. La question de la dette technique n’est pas anodine dans un secteur en évolution permanente, mais elle peut être minimisée. Le plus étonnant pour moi reste le peu de projets envisagés sur le long terme en XR alors que les technologies sous-jacentes ne sont plus si nouvelles, même si le Metaverse a voulu faire croire qu’il arrivait de nulle part 🙂 Nous sommes encore dans un secteur où la convergence (pour ne pas dire la consolidation) est lente avec pourtant des standards (OpenXR, WebXR) qui prennent de plus en plus de place.

Les pistes pour 2024

Loin de moi l’idée de faire des prédictions, d’autant plus que les cycles d’adoption dans la réalité augmentée sont aussi basés sur les matériels, bien plus lent à pénétrer dans la population.

Structure d’un Micro-OLED (source https://www.panoxdisplay.com/micro-display/)

Je l’ai indiqué dans plusieurs articles, les Ray-Ban 2 sont pour moi un pivot dans le secteur de la RA. Ce ne sont pas les premières lunettes de ce type et on peut d’ailleurs remercier la persévérance de Snap et son apport dans les futurs usages. Je ne suis pas certain que les lunettes remplacent les smartphones dans les 10 prochaines années, mais elles permettent des usages spécifiques à valeur ajoutée immédiate (en RA) : traduction, guidage, assistance, etc. En 2024, nous voyons arrivé une convergence intéressante : la technologie des micro-OLED devient plus simple à industrialiser et l’IA embarquée permet une compréhension du contexte de l’utilisateur. Louis Rosenberg dans son dernier article parle de « augmented mentalilty » mais il utilise surtout le terme « médiation » qui me semble tout à fait adaptée. Meta est particulièrement bien placée dans cette course aux « lunettes intelligentes » car Mark Zuckerberg a toujours considéré que c’est dans cette hybridation entre le monde réel et le monde numérique que se trouvait le Metaverse.

=> Professionnels de la RA, intéressez-vous à l’IA descriptive ! Trouvez les bons outils pour donner du contexte à vos applications. L’IA générative ne sera utile d’après cette première étape. Jetez un œil aux produits de Lumus ou de Cellid (CES 2024). Les lunettes parfaites n’existent pas, mais les modèles arriveront petit à petit.

En 2024 nous allons tous devoir surveiller les annonces de Microsoft et de Google. L’année 2023 a été plutôt confuse pour leur stratégie dans la réalité augmentée, de mon point de vue en tout cas. Ces deux entreprises ont beaucoup travaillé sur l’IA et elles possèdent maintenant les outils logiciels dont je parlais dans le paragraphe précédent. Elles maitrisent en plus le hardware pour proposer des lunettes de réalité augmentée. Elles sont également actives dans le consortium OpenXR (avec Meta). Bref, Microsoft et Google peuvent avancer rapidement et proposer des produits très innovants dans le secteur de la RA. En 2024 nous devrions savoir si elles veulent y aller « toute seule » ou en partenariat avec d’autres constructeurs.

=> Professionnels de la RA, surveillez les évolutions de ARCore, elles seront probablement gravées dans le code ! Si vous travaillez avec Hololens là aussi il vous faudra surveiller étroitement les mises à jour et l’évolution de fonctionnalités. Intéressez-vous également au Magic Leap 2, au cas où…

Une dernière chose. Nous avons vu apparaitre en 2023 plusieurs initiatives autour de l’impact environnemental de la XR. Le Shift Project a lancé des travaux en ce sens et le collectif CEPIR (initié en 2022) a rendu un rapport très complet sur le sujet. Même si la question de la durabilité du secteur numérique en général se pose depuis des années, celle de la XR est toute récente. Cela marque probablement un développement visible du marché avec en particulier des ventes de casques en 2023 qui ont été importantes. Si on peut analyser le cycle de vie d’un casque de la même manière que celui d’un ordinateur, il est plus difficile de quantifier l’impact des usages et surtout d’estimer si la XR peut entrainer une « effet rebond ». Les constructeurs communiquent peu sur cet aspect, ce qui me semble assez paradoxale au moment où les sujets environnementaux sont au coeur des discussions. On peut comprendre qu’ils soient assez mal à l’aise avec la necessité de sortir un nouveau matériel tous les ans pour suivre les évolutions technologies alors que la construction pèse 70% environ du cout environnementale. Cette prise de concience sera-t-elle suffisante pour réduire le rithme des sortie ? pour mettre en place des politiques de réemploi ? Nous allons voir.

> Professionnels de la RA, on va très certainement vous poser la question de l’impact environnemental de vos productions en 2024. Soyez prets ! Cela peut même devenir un argument en votre faveur.

Et sinon => bonne année 2024 à tous et à toutes !

Leading Innovation ++ on the Field ++ with a Purpose | #AugmentedReality #Industry #DataScience #AI #CultivatedMeat #FutureOfFood | PhD Astrophysics
Posts created 353

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut