Kit de Survie Numérique

« Le numérique est partout », vous avez sans doute déjà entendu cette expression et vous vous être peut être demandé ce que, concrètement, cela pouvez changer dans votre vie de tous les jours. La construction du Kit de Survie Numérique (KSN) est partie de là, avec la volonté d’apporter à chacun des éléments de connaissance sur les usages numériques, leurs évolutions et, parfois, leurs côtés plus sombres.

Même si le KNS est utilisable par tous, je l’ai plutôt orienté vers les dirigeantes et dirigeants de petites entreprises, en particulier dans la phase de création de l’activité. C’est à ce moment qu’il est possible de faire les « bons » choix et d’outiller son projet de manière robuste sans y laisser sa chemise 🙂 Evidemment, les briques du KSN sont également utilisables par les entreprises plus grosses, les associations ou même les individus qui veulent prendre un peu plus le contrôle de leur patrimoine numérique.

Le KSN est centré sur deux points : la data (de l’entreprise, du projet, liée à votre personne, etc.) et la compétence (la vôtre et celle des personnes avec qui vous êtes en contact). A ces deux éléments viennent s’ajouter des contraintes propres à votre activité, dont le budget.

Le KSN est structuré en trois parties :

  • « Les bonnes pratiques en numérique » tentera de vous fournir des éclairages les meilleurs manières de gérer ses données et des éléments de compréhension de la société numérique, dans un objectif de mise en pratique « concrète »
  • « Les ressources matériels ou logiciels » vous fournira une liste d’outils intéressants pour répondre à vos besoins, en particulier dans la gestion d’un projet impliquant de multiples collaborateurs. Ici vous trouverez plutôt de la documentation techniques sur l’utilisation (comme des tutoriaux) et un avis tout personnel sur la difficulté de prise en main.
  • « Questions et perspectives » regroupera des ressources peut être moins « opérationnelles » mais qui, je l’espère, vous permettront de d’anticiper les évolutions et surtout de ne pas être à la merci des vendeurs de pioches 🙂

Si vous avez des questions particulières, je vous invite à les mettre en commentaire ici ou sur les articles et pages liées à votre interrogation. N’hésitez pas non plus à me contacter par email.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut