« Former avec la réalité virtuelle » de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff

"Former avec la réalité virtuelle" de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff
« Former avec la réalité virtuelle » de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff

Si vous vous intéressez aux développements des technologies immersives vous avez certainement remarqué que le secteur le plus mis en avant depuis un ou deux ans dans le milieu professionnel est celui de la formation. Pas une semaine ne passe sans que des produits sortent, des contrats soient signés ou des « disruptions » annoncées ! Pour remettre les choses dans l’ordre et mieux comprendre ce domaine le livre de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff arrive au bon moment. J’ai pris un grand plaisir à le lire car, en moins de 200 pages, les auteurs arrivent à présenter des cas très concrets d’utilisation sans pour autant oublier les racines « théoriques » provenant de la recherche. Un vrai tour de force ! Il est vrai qu’ Emilie et Bertrand sont loin d’être des novices du domaine et qu’ils peuvent mettre en place leurs idées tous les jours au sein du Pavillon.

Sans réécrire le livre je voudrais partager avec vous quelques éléments cruciaux qui font dire aux auteurs, à moi-même et à un certain nombre de personnes que les technologies immersives vont (et sont en train de) révolutionner la formation et l’éducation. Oui, je sais, vous devez entendre cela tous les jours à propos de nombreuses technologies. Cependant, laisser-moi vous donner quelques arguments.

Tout d’abords, précisons les choses. La réalité virtuelle n’est pas une technologie nouvelle (l’intelligence artificielle non plus mais c’est un autre débat), elle est apparue il y a plus de 50 ans dans les laboratoires et les industries. Cependant, il se passe clairement un phénomène nouveau depuis la création de la société Oculus (ou depuis son rachat par Facebook) : le matériel se démocratise, les logiciels deviennent disponibles et les contenus suivent. La réalité virtuelle, et dans une autre mesure la réalité augmentée, sont aujourd’hui à la portée de TOUTES les entreprises et même des particuliers. En conséquence, les retours d’expériences sont plus nombreux et l’évolution du domaine s’en trouve accélérée. Nous ne sommes plus dans l’ère des prototypes mais nous nous engageons fermement dans l’ère de la production, même si nous devons convenir que tout n’est pas mature. Si vous êtes une entreprise intéressée par les évolutions, mais frileuse sur les choses trop nouvelles (comme la grande majorité, c’est n’est pas une insulte), c’est le moment idéal pour vous lancer !

Le cas de l’utilisation de la VR de KFC est particulièrement intéressant ! (2017)

Pourquoi les technologies immersives sont si intéressantes pour la formation ? La principale raison vient des méthodes de formation elles-mêmes. On sait depuis assez longtemps que l’expérience, c’est-à-dire « faire » quelque chose dans un environnement « réel » maximise l’ancrage d’une formation. Faire un geste technique, parler à un patient qui souffre, construire une molécule à partir d’atomes, traverser une maison en feu, toutes ces situations engendrent de l’expérience. Les technologies immersives et la réalité virtuelle en particulier permettent de simuler ces expériences, de la manière la plus crédible possible, tout en assurant la sécurité des apprenants, la traçabilité et la reproductibilité des actions. On comprends aisément tous les bénéfices pour la formation. De plus il ne faut pas croire que seuls les gestes techniques peuvent être appris en réalité virtuelle, beaucoup d’autres formations des « soft skills » sont possibles. Pour bien comprendre les mécanismes à l’œuvre je vous conseille particulièrement le passionnant chapitre 5.

Utilisation de la RV chez Walmart (2017)

Le livre aborde aussi la transformation de la formation et de ses métiers. Pour faire très simple la réalité virtuelle met l’apprenant au centre de la formation. Il en est l’acteur principal et le formateur doit impérativement revoir son rôle. Il ne transmet plus simplement un savoir, il accompagne l’apprenant dans la fabrication de son expérience. C’est (pour moi en tout cas) un profond changement de positionnement et cela demande des compétences sociales assez particulières. On peut parier sans risque que ce bouleversement va faire entrer de nouveaux acteurs dans le domaine de la formation et, probablement, en faire sortir aussi …

Formation à la sécurité chez Sodexo (2017)

La dernière partie du livre est plus prospective et aborde notamment la question de la sécurité (un peu trop rapidement à mon avis, vivement la prochaine version !), du développement du secteur (plateforme universelle de formation vs. silo de contenus) et de la notion de sociabilité en réalité virtuelle. Il y a aurait beaucoup de chose à dire dans ces domaines, je vous laisse vous plonger dans l’ouvrage J

Utilisation de la vR en formation chez Siemens (2019)

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup apprécier ce livre même si les parties consacrées à la réalité augmentée sont un peu discrètes, mais c’est à l’image du domaine aujourd’hui. Si vous vous poser des questions sur la formation et les technologies immersives, je vous invite fortement à le lire et à donner votre avis !

"Former avec la réalité virtuelle" de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff
« Former avec la réalité virtuelle » de Emilie Gobin Mignot et Bertrand Wolff
@HCSPharma CDO / Augmented Reality Evangelist @ar_fr / PhD Astrophysics, #frenchtech, @HootsuiteFR Ambassador Curious about life & #digital usage
Posts created 268

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut