Pokemon Go la killer app de la réalité augmentée … sans réalité augmentée :)

pokemongoLa dernière application de Niantic est sortie depuis le 7 juillet et c’est déjà un succès planétaire. Pokemon Go va peut être devenir le déclencheur de la banalisation de la réalité augmentée dans le grand public. Pour un jeu qui en utilise que la plus simple expression, c’est assez paradoxal !

Si vous n’êtes pas au courant de la sortie et du succès de Pokemon Go, je ne peux rien faire pour vous. Je suis même incapable de vous recommander un article de présentation tellement ma veille croule sous les propositions !

On va passer rapidement sur le fait que l’application propose très peu de réalité augmentée car, dans le mode AR, les Pokémon n’interagissent pas avec leur environnement. On est finalement pas loin de Ingress et donc plutôt dans un « location based game » comme c’est bien expliqué dans cet article de Venturbeat ou dans cette interview de Ken Perlin. Evidemment le terme « Réalité Augmentée » est plus porteur en ce moment 🙂 Personnellement, j’attends avec impatience de voir le jeux porté sur la tablette PHAB2 Pro de Lenovo. Imaginez les Pokemons qui s’enfuient en se cachant derrière les éléments du monde réel ! On entrera dans la RA de plain-pied.

Mais comme le dirait une connaissance, « la vérité est ailleurs » puisque c’est plutôt le monde qui est augmenté autour des joueurs. Ce phénomène est très bien exprimé par Chris Lefevre dans son article sur techtrends.eu.

« La totalité du jeu s’incruste sur la réalité, et la réalité s’incruste dans le jeu, c’est donc une des expériences de réalité augmentée les plus abouties de ces dernières années même si ce n’est pas la plus impressionnante. »
Chris Lefevre – techtrends.eu

L’important est évidement d’analyser des raisons de cet immense succès pour en tirer des bonnes pratiques dans vos futurs usages de la réalité augmentée. Je ne reviens pas sur la notoriété de la marque Pokémon qui existe depuis 20 ans et qui continue aujourd’hui à animer les récréations des cours d’écoles ! Ce qui est intéressant pour moi est de voir les 4 lois de la Réalité Augmentée en Marketing parfaitement suivies par l’application : simplicité, ludicité, interactivité et sociabilité. Je suis un peu plus circonspect sur la « 5ème » loi envisagée dans l’article et qui concerne l’éthique d’utilisation des données (indispensables pour une interactivité personnalisée). La communication de Niantic reste assez floue sur ce sujet. Bref, vous avez un projet avec de la réalité augmentée, vous connaissez les bonnes pratiques à suivre !

Si vous préférez surfer sur la vague Pokémon et tirer partie de l’application c’est aussi une excellente idée ! Plusieurs magasins ont déjà ciblés les joueurs et des rumeurs bien insistantes parlent de l’arrivée de la publicité dans le jeux et d’accord multi marques pour mettre les PokeStop « aux bons endroits » 🙂 Vous pouvez également commencer à jouer et proposer votre propre magasin comme arènes de combats. Il y a des tas de choses à imaginer pour attirer les futurs clients.

La seule incertitude reste le taux d’abandon, suite à la folie de la découverte. Je vous donne rendez-vous à la fin de l’année pour analyser toute cela avec un peu recul. En attendant, jetez un œil aux autres jeux qui transforment votre quotidien en plateau ludique comme father.io

4 thoughts on “Pokemon Go la killer app de la réalité augmentée … sans réalité augmentée :)

  1. Pingback: AWE 2016, retour sur un événement majeur de la réalité augmentée | | Réalité Augmentée - Augmented Reality

  2. Pingback: Une enquête sur l’impact de la réalité augmentée (dans le marketing) | Grégory MAUBON

  3. Pingback: MIXAR 2016 : seconde édition le 24 septembre à Moscou | | Réalité Augmentée - Augmented Reality

  4. Pingback: C’est quoi la Réalité Augmentée ? – WORLDNAUT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.