Une visite du salon Innorobo en robot de téléprésence

beamfeatureskeyartJ’ai pu, en mars dernier, tester « en vrai » la visite d’un salon grâce au robot de téléprésence Beam de Suitable Technologies. J’avoue que le film de promotion de cette technologie ne m’a pas emballé. Je suis un grand utilisateur et un fervent promoteur de la webconférence, mais je ne trouvais pas d’avantage notable à me mettre en plus un robot dans les pattes … Et bien je crois que j’ai changé d’avis 🙂

Avant d’aller plus loin, je vous précise que je ne vous parlerai pas du salon Innorobo en lui-même. C’est à mon avis une grande réussite et vous en trouverez un bon résumé sur Presse-Citron ainsi que dans les vidéos du salon sur la chaîne youtube Innorobo.

Je vais me concentrer sur le robot lui-même. Beam est, en restant simple, un système de webconférence sur roulette. Il est aujourd’hui distribué en France par la société lyonnaise Awabot. fabshopLa prise en main est extrêmement simple et le client de contrôle est intuitif. Comme vous le voyez sur l’illustration, on voit en simultanée les deux caméras « grand angle » du robot. La première est à hauteur d’homme et vous permet de voir devant. La seconde est dirigée vers la base et vous simplifie les manœuvres. La conduite au clavier est pratique mais on passe très vite à l’utilisation de la souris qui permet de bien visualiser les trajectoires. Je note également le système audio qui m’a semblé très performant. Dans l’environnement bruyant su salon je n’ai jamais eu de problème pour suivre une conversation. Venons en au plus et au moins, dans un environnement de type salon (beaucoup de personne, du bruit, des conditions au sol inégales).

Les plus

  • La liberté de mouvement : Oui c’est bête mais visiter des stands et profiter des exposants en reste à 600 km c’est bien.
  • Le système de pilotage intuitif
  • Le système de caméra frontale avec zoom qui permet de voir des détails sans s’approcher (voir les photographies).
  • Le système sonore qui procure un rendu presque parfait

Les moins

  • On ne voit pas ce qui se passe derrière : en environnement dense c’est stressant de ne voir que devant et en bas. Peut être qu’un rétroviseur serait pratique 🙂
  • On ne peut pas donner une chose à la personne en face, ni recevoir un document. C’est dommage dans un salon ou l’on aimerai bien placer et récupérer des cartes de visites.
  • La dépendance au wifi : Même si le système de contrôle est très performant et gère bien la dégradation du signal, quand on devient aveugle, sourd et muet c’est pas simple.
  • Le déplacement sur un sol légèrement inégal est désagréable (on tangue).
  • L’aide à la navigation inexistante : Pas simple de prendre des repères pour se déplacer dans un salon.

Les plus ou moins 🙂

  • Paradoxalement, on surprends les gens en utilisant ce genre de machines (et encore c’était dans le cadre de Innorobo). On est donc souvent arrêter pour discuter ou se faire « toucher » …
  • Le client lourd de contrôle est pratique mais peut être pas vraiment adapté à un usage collectif. Un système web serait plus pratique.




 

Bref, je suis maintenant convaincu de l’intérêt de ce dispositif dans le cadre d’un salon ou quand le besoin de se déplacer dans un lieu (de manière autonome) devient important. Pour une simple réunion, la visioconférence ou la webconférence me semble suffisantes. Les coûts d’acquisition des machines (plus de 15K€) peut aussi faire réfléchir et ôter pour une sorte de location longue durée (quelques centaines d’euros par mois et par machine pour le pack complet : machine, logiciel, système de réservation).

Une discussion avec l’équipe d’Awabot m’a rassuré sur leur capacité à développer du logiciel pour améliorer l’usage du Beam et peut être imaginer plusieurs version de l’application de contrôle en fonction de l’environnement.

Je vous conseille vivement de tester le système pour vous faire une opinion. Et pourquoi ne pas passer rencontrer Awabot du 9 au 13 avril à Laval dans le cadre de Laval Virtual 2014 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.