Au Bénin avec Wakpon la RA simple n’est pas simpliste !

wakponIl y a aujourd’hui beaucoup d’applications utilisant la réalité augmentée dans le domaine de la culture. Je vous propose aujourd’hui d’en découvrir une que je trouve particulièrement intéressante : Wakpon. Elle ne révolutionne pas le domaine, elle ne propose pas des technologies extravagantes, mais elle se focalise avec intelligence sur l’interaction avec l’utilisateur.

Nous avons déjà beaucoup parlé ici des domaine de l’art et de la culture après l’édition 2015 de Laval Virtual (enregistrements des tables rondes sur la culture et les musées ici et ici). De nombreux articles sont d’ailleurs sortis ces derniers mois sur les expériences réalisées avec de la réalité augmentée. Il y a parfois des applications qui semblent si naturelles, si « simples » qu’on se demande pourquoi elles ne sont pas déjà connues 🙂 Wakpon est de celles-là.

Un marqueur de l'application

Un marqueur de l’application

Vous trouverez une description plus complète de l’application sur le site techofafrica.com. Je vous en résume les éléments principaux. Dans la ville de Ouidah au Benin il existe un musée d’art contemporain géré par la fondation Zinsou. Pour faire connaitre les artistes africains de ce domaine, le musée a décidé d’aller à la rencontre de ces futurs visiteurs. En proposant une application de réalité augmentée (pour Android et iOs), il est possible de découvrir 10 artistes de manière interactive.

L’application est très simple à utiliser puisqu’il suffit de se laisser guider en pointant un des 10 marqueurs disponibles sur le site wakponapp.org. Les travaux des artistes apparaissent et un commentaires vous en dit plus. On aurait évidement pu imaginer d’autres types de média, comme un site internet dédié ou même un livre. La réalité augmentée à pour moi toute sa place dans l’expérience car la liberté de déplacement met l’utilisateur dans le rôle du visiteur. C’est presque une visite guidée « hors les murs ».

Bien sur tout n’est pas parfait et j’aurai bien aimé y voir quelques éléments en plus comme un peu plus d’interaction (actualités du musée, discussion avec les artistes ou le conservateur, possibilité de partagé ses remarques, etc.) et peut être d’autres technologies comme la photo 360° pour découvrir les œuvres sous un autre aspect. L’application est toute jeune, elle peut évoluer.

Cette application montre qu’il faut parfois savoir rester simple pour toucher son public, quitte à évoluer par la suite. Je le répète assez souvent : la réalité augmentée est à la portée de tous 🙂

Une test rapide de l'application Wakpon from augmented reality on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.